Répertoires | Facultés | Bibliothèques | Plan campus | Sites A-Z | Mon portail UdeM


PAFEU
AccueilMon parcours de formationSoutenirEncadrer le travail en équipe

Encadrer le travail en équipe

Je me questionne

Je m’informe

Pourquoi travailler en équipe dans un cours?

Les étudiants expriment fréquemment leur frustration ou leur désaccord à l'égard des activités comprenant un travail en équipe. Les raisons de ces réactions négatives sont, bien souvent, liées aux problèmes de fonctionnement de l'équipe, aux attentes et aux perceptions des différents membres du groupe, à la logistique de coordination de l'équipe (Scott-Ladd et Chan, 2008) et à la justesse et l'équité de l'évaluation (James et coll., 2002; Kriflik et Mullan, 2007). Pourtant, plusieurs recherches tendent à montrer que le travail en équipe permet aux étudiants d'acquérir des habiletés en communication et en résolution de problèmes et d'approfondir leur compréhension de la matière (Cockrell et coll., 2000; Proulx, 1999; Scott-Ladd et Chan, 2008). Il est donc important que l'enseignant définisse clairement les balises du travail en équipe et rédige un plan détaillé de l'évaluation qui permettent aux étudiants de travailler en coopération, de façon efficace et organisée. L'enseignant pourrait aussi souligner que le travail en équipe permet d'accomplir plus de tâches que ce qu'une seule personne pourrait faire (Michaelsen et coll., 2002).

Qu'est-ce que le travail en équipe?

« Le travail en équipe est une activité d'apprentissage, limitée dans le temps, par laquelle deux ou plusieurs étudiants exécutent ensemble et sur un mode interactif une ou des tâches plus ou moins structurées dans le but d'atteindre un ou des objectifs préalablement déterminés » (Proulx, 1999, p. 37). Comme pour toute activité proposée aux étudiants, il est important que ceux-ci reconnaissent la pertinence du travail en équipe afin d'avoir envie de s'y engager et de demeurer motivés. Le rôle de l'enseignant est de donner des repères aux étudiants non seulement par rapport aux travaux à faire, mais également quant à la manière de fonctionner en équipe.

Quand travailler en équipe dans un cours?

Avant de proposer à ses étudiants de travailler en équipe, l'enseignant devrait réfléchir sur la pertinence et la justification de cette méthode sur le plan pédagogique dans le contexte de son cours. À cet égard, il pourrait se poser certaines questions : « Pourquoi cette méthode est-elle préférable à une autre? Quels sont mes buts et objectifs? Mon groupe d'étudiants sera-t-il à l'aise avec cette méthode? Comment adapter cette méthode à la matière que j'enseigne? » Ainsi, l'enseignant doit savoir pourquoi il recourt à cette méthode et ce qu'il peut en attendre relativement aux objectifs qu'il poursuit et à ses caractéristiques (Proulx, 1999). Cette réflexion l'amènera à choisir les travaux qui permettent de réaliser les apprentissages visés ou les habiletés à acquérir.

Comment mettre en pratique le travail en équipe?

Avant le début du cours

Avant de rencontrer les étudiants, l'enseignant doit déterminer le matériel nécessaire, l'organisation physique de la classe, le temps requis pour accomplir les différentes tâches, leur répartition, la composition des équipes, les travaux à remettre, les étapes de l'activité ainsi que l'évaluation.

L'enseignant peut demander aux étudiants de se réunir en dehors de la classe et faire une mise en commun des divers éléments en classe, ou il peut allouer plus de temps au travail en équipe en classe. Michaelsen et coll. (2002) déconseillent les réunions à l'extérieur de la classe parce qu'elles complexifient la tâche des étudiants, qui doivent trouver un moment et un lieu convenables à chaque membre de l'équipe. Le travail en dehors de la classe pourrait également augmenter la procrastination, la division de l'activité en petites tâches individuelles et nuire ainsi à la cohésion du groupe.

Le travail à accomplir doit favoriser la participation des étudiants et l'interdépendance des tâches d'apprentissage. La division d'une activité complexe en petites tâches individuelles mène à de faibles performances et à la paresse (Scott-Ladd et Chan, 2008). Pour augmenter la cohésion de l'équipe et éliminer la paresse, le travail demandé doit obliger les étudiants à rechercher de l'information, à interagir avec les autres pour profiter de leurs compétences et à prendre une décision concrète basée sur l'analyse d'un problème complexe (Michaelsen et coll., 2002).

L'enseignant pourrait aussi établir les processus de résolution de conflits et les règles à suivre pour le bon fonctionnement du groupe, peut-être par la négociation (Scott-Ladd et Chan, 2008), et les partager dès le premier cours.

Il est également important de déterminer les critères d'évaluation des travaux et de les communiquer préalablement aux étudiants. Plusieurs auteurs suggèrent de consulter les étudiants et de choisir une méthode d'évaluation qui tient compte de l'équité de la note globale (Michaelsen et coll., 2008). De cette manière, les critères d'évaluation sont établis séparément pour le processus du travail en équipe et pour le résultat. Ainsi, on partage la note entre la contribution de chacun au succès de l'équipe et la performance globale de l'équipe, en décidant de la pondération au moyen d'une formule ou d'un algorithme (Isaac, 2002; James et coll., 2002). Voici un exemple de grille que les étudiants peuvent utiliser pour évaluer les membres de l'équipe (adapté de Kriflik et Mullan, 2007).

Prendre en considération les critères, puis donner une note pour la contribution de l'étudiant Contribution à l'équipe
1 2 3 4 moins que les autresplus que les autres
Nom de l'étudiant Membre 1:

Membre 2:

Membre 3:

Membre 4:

• est présent à toutes les réunions        
• participe activement à toutes les activités        
• coopère        
• résout des problèmes de manière créative        
• utilise des méthodes de travail variées        
• fait preuve d'une bonne capacité d'écoute        
• est ouvert à la rétroaction et à la critique        
Total        
Commentaires        

Pendant le cours

Dès le premier cours, l'enseignant doit expliquer les raisons pour lesquelles il demande aux étudiants de travailler en équipe et la façon dont le processus se déroule. Il doit former les groupes, répondre aux questions sur l'évaluation et mettre en place des mécanismes et des consignes à respecter en vue d'encourager le bon fonctionnement de l'équipe (Michaelsen et coll., 2008). Il est primordial de communiquer aux étudiants les objectifs du travail en équipe et d'établir les critères de performance et de réussite.

Quand l'activité est réalisée en classe, les principales fonctions de l'enseignant sont de superviser, d'animer et de soutenir le travail en équipe. À travers l'observation, la gestion de classe et l'évaluation du travail accompli, l'enseignant peut contrôler l'activité et les tâches. L'enseignant supervise les travaux en circulant parmi les équipes, en les aidant et en se rendant disponible (McManus, 2002). Afin de soutenir le travail en équipe, il peut résumer les interventions ou les étapes franchies et ainsi relancer la discussion ou le déroulement de l'activité, ou ramener les étudiants aux tâches à accomplir. Il peut clarifier les enjeux, les consignes et les éléments de la matière. Il est aussi conseillé de donner de la rétroaction souvent et immédiatement (Michaelsen et coll., 2008).

Pour que l'activité se déroule bien, les étudiants doivent connaître les raisons pédagogiques du choix de cette méthode et être convaincus qu'ils tireront profit du travail en équipe. Aussi, favoriser chez les étudiants des attitudes telles que l'ouverture d'esprit, l'affirmation de soi, l'écoute active et la solidarité leur permettra de travailler ensemble plus efficacement (Proulx, 1999).

Après le cours

Il est utile d'obtenir une rétroaction des étudiants au moyen d'un questionnaire ou d'un sondage. De cette manière, vous pourrez analyser les conditions d'utilisation du travail en équipe et les améliorer. Voici un exemple de grille d'évaluation que les étudiants peuvent remplir pour évaluer le processus du travail en équipe (adapté de Kriflik et Mullan, 2007).

Prendre en considération les critères, puis donner une note pour la contribution de l'étudiant Contribution à l'équipe
1 2 3 4 moins que les autresplus que les autres
1. Le travail en équipe était approprié au cours. 1 2 3 4
2. Les responsabilités ont été partagées équitablement. 1 2 3 4
3. Le travail a contribué au développement de mes habiletés et compétences :
a) rapports interpersonnels 1 2 3 4
b) communication avec les autres 1 2 3 4
c) organisation des tâches 1 2 3 4
d) leadership 1 2 3 4
e) gestion de projet 1 2 3 4
4. Les membres de mon équipe ont bien travaillé ensemble. 1 2 3 4
5. Les compétences évaluées dans le travail en équipe sont liées au milieu professionnel. 1 2 3 4
6. L'organisation des réunions n'a pas posé de difficultés. 1 2 3 4
7. Le temps accordé au travail en équipe était suffisant. 1 2 3 4
8. L'équipe a collaboré au rapport final. 1 2 3 4
9. L'évaluation des membres du groupe a été efficace. 1 2 3 4

Références consultées