Répertoires | Facultés | Bibliothèques | Plan campus | Sites A-Z | Mon portail UdeM


PAFEU

Le dossier d'enseignement

Je me questionne

Je m’informe

Pourquoi constituer un dossier d'enseignement?

Le dossier d'enseignement ne constitue pas uniquement pour l'enseignant un moyen d'évaluation en vue d'obtenir un poste ou une promotion. Ce document peut aussi présenter des avantages pour l'enseignant et son unité. Il permet, entre autres, d'augmenter la qualité de la formation au sein de l'unité, de susciter certaines réflexions sur la pratique et la discipline, d'actualiser le contenu de son cours, d'améliorer le matériel pédagogique, de chercher et de partager des méthodes pédagogiques autres, de démontrer les efforts investis par chacun, de clarifier les attentes au fil du temps et d'accroître le sentiment de compétence relativement à la pratique (De Ridjt et coll., 2006; Tigelaar et coll., 2005).

Le dossier d'enseignement a donc deux fonctions : formative et sommative (Buckridge, 2008; Knapper et Wright, 2001; Ouellett, 2007). La fonction formative permet à l'enseignant de se développer personnellement et professionnellement, c'est-à-dire de prendre un certain recul par rapport à son enseignement et d'en faire une évaluation honnête. Grâce à cette démarche réflexive, il pourra évaluer ses forces et les points à améliorer dans son enseignement. L'enseignant sera donc en mesure d'estimer et de réviser ses priorités d'action. Cette attitude se reflétera, entre autres, dans sa capacité à privilégier certaines méthodes pédagogiques et à les utiliser sur une période de temps donnée (ex. : selon le cycle auquel le cours est donné, les objectifs d'apprentissage, le degré de préparation nécessaire pour les étudiants). Il est vrai que cet exercice exige un temps considérable et beaucoup d'investissement de la part de l'enseignant (Buckridge, 2008), mais, à moyen et long terme, cet investissement rapporte sur le plan professionnel.

La fonction sommative est souvent liée à l'obtention d'un poste à l'université, d'une promotion ou d'un prix de reconnaissance au sein de l'unité. Le dossier d'enseignement est donc soumis à un comité d'évaluateurs qui porteront un jugement sur la qualité et l'efficacité de l'enseignement. Le dossier permet donc aux candidats de soumettre plusieurs données probantes au lieu de s'en remettre à quelques évaluations seulement. Par exemple, il s'agit d'une bonne occasion pour expliquer les résultats obtenus aux évaluations de l'enseignement faite par les étudiants à la fin d'un cours (Ouellett, 2007). Ainsi, les évaluateurs n'auront pas que les résultats bruts pour formuler leur jugement, ils disposeront de plusieurs facteurs contextuels qui permettront une meilleure compréhension du travail de l'enseignant. Pour que le dossier d'enseignement soit favorablement évalué, il doit être structuré, représentatif et sélectif (The Ohio State University, En ligne).

Bien entendu, les fonctions formative et sommative du dossier d'enseignement ne s'excluent pas l'une l'autre et deviennent souvent des parties constituantes de la démarche de développement.

Qu'est-ce qu'un dossier d'enseignement?

Le dossier d'enseignement se présente comme un recueil, en version papier ou électronique, de descriptions, de documents et d'exemples de pratique (ex. : réflexions personnelles, matériel pédagogique, évaluations formative et sommative) sélectionnés par l'enseignant (De Ridjt et coll., 2006; Ouellett, 2007). Le dossier a pour but de définir, de décrire et de résumer le rôle de l'enseignant par ses nombreuses responsabilités (Centra, 2000; Knapper et Wright, 2001; Ouellett, 2007). Il s'agit d'une activité en constante évolution, puisque de nouveaux éléments d'information y sont intégrés progressivement.

Les caractéristiques d'un dossier sont la concision et la pertinence de l'information et du matériel; cette information comprend une énumération des priorités à titre d'enseignant, la désignation d'un thème ou d'un motif, la description de ses champs d'intérêt, de ses attitudes et de son efficacité professionnelle, ce qui personnalise la candidature (Ouellett, 2007). Le dossier devrait contenir une dizaine de pages, excluant les annexes.

Le dossier d'enseignement poursuit quatre objectifs : documenter le travail de l'enseignant, superviser et évaluer sa progression sur le plan professionnel, mettre en évidence les «écarts» dans son développement professionnel et accroître sa responsabilité quant à son développement personnel (De Ridjt et coll., 2006).

Quand constituer son dossier d'enseignement?

Il est recommandé de commencer à se constituer un dossier d'enseignement dès les premières expériences professionnelles.

  1. Rassembler le matériel déjà disponible.
  2. Écrire ses objectifs de développement professionnel tout en faisant un lien avec sa philosophie de l'enseignement, ses réflexions et son enseignement lui-même.
  3. Réunir le matériel relatif aux principales tâches de l'enseignement : design pédagogique, planification et préparation, prestation du cours, évaluation des apprentissages des étudiants et rétroaction; il faut aussi fournir la preuve des efforts investis en vue de son développement professionnel.
  4. Mettre en place un système de classement pour le matériel lié aux efforts de développement professionnel.
  5. Demander des lettres d'appui aux collègues et autres membres de son unité.
  6. Regrouper les évaluations des étudiants et les autres formes d'évaluation sommative utilisées dans ses cours.

Conseils aux futurs et aux nouveaux enseignants

Les futurs et les nouveaux enseignants disposent souvent de très peu d'information ou de documentation à inclure dans leur dossier d'enseignement quand ils veulent obtenir un poste ou une promotion. Néanmoins, même si on est en début de carrière, il demeure possible de constituer un dossier valable au moment de présenter sa candidature.

Si vous êtes au doctorat et préparez votre dossier afin de vous porter candidat à un poste, vous n'avez peut-être pas de plans de cours à soumettre. Vous pouvez, toutefois, en concevoir un, portant sur un cours dans votre discipline tout en soulignant qu'il s'agirait là de votre façon de préparer et de donner le cours si vous étiez embauché. Vous pouvez également y intégrer du matériel pédagogique que vous auriez utilisé dans un contexte autre qu'universitaire. Le plus important est de démontrer la pertinence pour votre candidature. Décrire votre philosophie de l'enseignement et expliquer comment elle prendrait forme dans votre enseignement constitue une valeur ajoutée qui enrichit les données probantes. Ainsi, vous rendrez votre dossier plus dynamique.

Comment constituer son dossier d'enseignement?

Un dossier d'enseignement a pour objectif global de donner une vue d'ensemble de vos habiletés en tant qu'enseignant. Pour ce faire, recherchez la cohérence entre votre philosophie de l'enseignement, vos objectifs, vos méthodes pédagogiques, les résultats obtenus lors des évaluations et les autres documents que vous inclurez dans votre dossier.

En résumé, un dossier devrait comprendre les éléments suivants.

  1. La philosophie de l'enseignement
    1. Vos conceptions de l'enseignement et leurs justifications
    2. Vos conceptions sur la manière dont les étudiants apprennent le mieux dans le contexte de votre discipline
  2. Une description détaillée du contexte et des responsabilités liés à l'enseignement mentionnés dans le curriculum vitæ
  3. Le matériel relatif à l'enseignement-apprentissage
    1. La liste des titres de cours et des sigles, le nombre de crédits, le nombre d'inscriptions avec une brève description des cours
    2. Les stratégies et méthodes pédagogiques
    3. Les plans de cours, travaux et examens donnés
    4. La documentation destinée aux étudiants (ex. : les polycopiés, les recueils de textes, les mises en situation, les études de cas)
    5. L'utilisation des TIC dans l'enseignement
    6. Les travaux d'étudiants
  4. Les composantes liées à l'efficacité de l'enseignement
    1. Les innovations pédagogiques introduites et leur évaluation
    2. L'évaluation de l'enseignement, qui désigne les éléments à améliorer et ceux qui sont satisfaisants
    3. Les activités d'amélioration de son enseignement
    4. L'évaluation de l'enseignement par les étudiants
    5. L'évaluation de l'enseignement par les pairs, le directeur, le doyen
    6. Les lettres d'appui de collègues et d'autres membres du corps professoral
    7. L'évaluation écrite, possiblement non sollicitée, faite par des étudiants (ex. : les commentaires écrits et les lettres reçues après la fin d'un cours)
    8. Les prix d'excellence en enseignement
  5. Les services à la collectivité associés à l'enseignement
    1. La participation à des séminaires, ateliers et réunions professionnelles ayant pour but l'amélioration de la pratique
  6. Les objectifs de développement professionnel
  7. Annexes
    1. Rapports d'évaluation de l'enseignement par les étudiants
    2. Lettres de collègues
    3. Prix d'excellence en enseignement
    4. Certificats ou attestations
    5. Exemples de plans de cours, de travaux, d'examens
    6. Travaux d'étudiants
    7. Lettres de recommandation pour des étudiants, des collègues
    8. Preuves des services rendus à la collectivité

Références consultées